domingo, 23 de septiembre de 2007

Vamos por partes


Aqui la version de la prensa.

El atleta balear Bernardo José Mora terminó quinto en las 28 horas de Roubaix
El atleta balear Bernardo José Mora (CAB Siurell) se ha clasificado en quinta posición en las 28 horas de Roubaix de marcha, celebradas este pasado fin de semana.
El marchador mallorquín cubrió un total de 222 kilómetros y 750 metros. El vencedor fue el polaco Gregorz Adam Urbanowski, que recorrió 240 km y 345 m.
Participaron en la competición un total de 65 marchadores en representación de 14 naciones.
Las 28 horas de Roubaix es una de las pruebas de marcha más antiguas del mundo, ya que se celebra de manera ininterrumpida desde 1954.
Bernardo José Mora es el actual plusmarquista nacional de los 100 y 200 kilómetros y las 100 millas.

Aqui, la version de Jean Cecillon para Marchons.com

ROUBAIX, UNE LEGENDE QUI MARCHE TOUJOURS
Chaque année, les 28h00 de ROUBAIX drainent des sportifs de toute l’europe et les 13 nations présentes cette année prouvent l’engouement des marcheurs étrangers pour cette compétition hors normes.
Bien qu’ayant annoncé sa volonté de ne plus participer à PARIS-COLMAR , le polonais Grégorz-Adam URBANOWSKI n’a rien perdu de son panache et de sa détermination.
Il remporte cette épreuve pour la 4ème fois en dominant la compétition de la tête et des épaules. Parti prudemment lors de la grande boucle, il imposa son allure dès l’arrivée sur le circuit permanent pour prendre la tête et se détacher durant la nuit. Sans être menacé, Grégorz ajoute une énième victoire dans son record en circuits sélectifs.
Dimitri OSSIPOV n’a pas réédité l’exploit de l’an passé mais sa deuxième place et sa régularité durant ces 28h00 le placent immédiatement en position de favori pour la
catégorie promotion en juin prochain. Ce n’est pas un secret, il a avoué lui-même en faire un objectif avant de monter dans la catégorie élites dès 2009.
Zdenek SIMON n’avait pas l’ambition d’un podium puisqu’il était venu assurer un circuit d’automne avant de prendre des risques en Guadeloupe fin octobre. Le déroulement de l’épreuve en a voulu autrement, et il sera parmi les hommes à battre aux Antilles s’il récupère complètement d’ici-là.
La 4ème place du russe Nicolaï FROLOV n’est pas une surprise, nous le connaissions avant le départ puisqu’il vient chaque année depuis l’an 2000. Il égale son record personnel avec 225 km.
L’espagnol José-Mora BERNARDO a retrouvé le grand fond avec un kilométrage qui prouve sa bonne condition physique. Ce passionné de sport ne peut pas se contenter de rester derrière son ordinateur.
La forme d’Irina POUTINSEVA était une des interrogations au départ de ces 28h00. Le public se demandait si la souriante russe avait récupéré de son Colmar et si son départ prudent cette année ne cachait pas une baisse de régime. La réponse est venue dans la nuit. Irina n’a jamais baissé de rythme et dans le style efficace que nous lui connaissons, elle a petit à petit rattrapé son retard pour s’octroyer une superbe victoire avec 216 kilomètres (son record personnel) et une magnifique 6ème place à la clé.
La première surprise vient pour moi de la performance d’Alain GRASSI. Ce normand avait assez mal digéré son arrêt avec VITRY en juin dernier. Visiblement ses problèmes d’alimentation sont résolus et nous le reverrons avec grand plaisir au départ de la promotion en juin prochain.
Milos DUSEK fait partie de ces marcheurs que l’on ne voit qu’une fois dans l’année. Il réalise une distance largement suffisante pour la catégorie promotion, mais sera-t-il décidé à revenir traverser la France l’an prochain ?
Pascal BUNEL était venu à ROUBAIX pour décrocher sa première moitié de bllet et aussi pour se préparer à dépasser les 24h00. L’objectif est doublement atteint et son mentor (Michel MEHEUST) doit être fier de son poulain. L’élève a enfin dépassé le maître à l’arrivée de ces 28h00. Pascal termine premier français et à ROUBAIX, c’est une référence.
Marc COLLINET est toujours aussi discret et efficace. Il réalise encore une belle performance en accrochant une place parmi les 10 premiers.
Per Kleis PERDERSEN ne vient plus qu’à ROUBAIX.
Comme d’autres marcheurs, ce danois conserve une amitié pour ce circuit et il en fait un pèlerinage annuel. Son résultat me conforte dans l’idée qu’il a toujours sa place sur le Colmar et je ne désespère pas de le voir revenir un jour.
Ludo SCHAERLEKENS confirme les capacités qu’on lui prétend. Très sage dans sa décision de ne faire que 100 km à GRAIDE il y a un mois, Ludo est revenu à ROUBAIX très motivé. Il décroche son demi billet et je souhaite sincèrement qu’il pourra l’utiliser.
La véritable surprise s’appelle Franck GUILLEMANT alias « WAR ADMIRAL ». ce jeune Roubaisien a profité de son audace mais aussi et surtout de ses énormes capacités pour tenir tête aux leaders durant toute la nuit avant de reculer dans le classement. Franck décroche un excellent billet pour la catégorie promotion et je lui promet un bel avenir dans le grand fond.
Le Club des marcheurs roubaisiens devra trouver de la main d’œuvre en juin prochain pour composer des troupes d’accompagnateurs. Dominique NAUMOWICZ avait ouvert la voie à GRAIDE, mais lors des 28h00, les roubaisiens ont doublés la mise avec Franck et son co-équipier Daniel GRADOS. Daniel réussit aujourd’hui un excellent circuit sélectif et récolte les fruits d’un long travail de préparation. Enfin des bleus qui réussissent, cela fait plaisir à voir !!!
Qui sait, ce sont peut-être les roubaisiens qui ont donné des idées aux rugbymen français ?
Sylviane VARIN a mené et animé le début d’épreuve. Très motivée elle aussi, elle n’a malheureusement pas pu résister face à la régularité d’Irina. Elle réalise à quelques mètres près la même distance qu’en 2006 et elle prouve ainsi qu’elle a très bien récupéré de son Colmar avec les élites.
Le suisse Roger BRUNET était très déçu de son résultat de GRAIDE. Même si son voyage belge n’était qu’une préparation pour ROUBAIX, il s’en était fallu d’un tour pour réussir la sélection. Ce week-end, pour quelques secondes, il atteint son objectif. En 2008, Paola sera aux fourneaux et Roger devancera le mobile-home.
Le hollandais Marcel DEKKER avait gardé des forces pour terminé en beauté.
David JONES, Ken WATTS et Christopher FLINT ont encore une fois mis l’angleterre à l’honneur. Fidèles à ROUBAIX, ils entrent encore et toujours parmi les 20 premiers. Quel dommage de ne pas les voir plus souvent sur d’autres compétitions.
Jean-Claude COURCY continue de progresser et la barre sélective pour la catégorie élites se rapproche.
Enfin c’est une britanique, Karen DAVIES qui ferme la marche de cette compétition. Elle occupe pourtant la 3ème marche du podium féminin.

Mi propia version, a partir del martes, cuando este en casa y conectarme a internet no me cueste dos euros la media hora y sepa ademas donde estan los acentos.

2 comentarios:

Vic dijo...

Ánimo , corazñón

Anónimo dijo...

Lire le blog en entier, pretty good